Le contenu de cet article est également disponible au format audio ! Cliquez sur play pour l’écouter ou sur “Télécharger” pour l’avoir directement sur votre appareil !

Je vais vous faire une confidence. Une des raisons pour lesquelles je perdais beaucoup de positions est que je me contentais d’ouvrir un graphique et que j’achetais ou je vendais au moindre signal de mes indicateurs. J’avais vu des vidéos youtube de traders dont je ne remets pas les compétences en question, dont j’essayais de copier la méthode bêtement. Ce n’est bien évidemment pas suffisant pour être rentable. A force de pratiquer et en continuant à me former, j’ai appris à corriger mes erreurs et j’ai développé une routine. Depuis lors, je suis en positif. Je vais donc vous expliquer les 5 choses que je fais avant de trader et comment fonctionne ma routine en trading. Attention, c’est ma routine personnelle, et elle fonctionne pour moi. Je ne dis pas que c’est la routine générale qu’il faut utiliser.

la routine du trader

Il faut fuir la routine… Ou pas !

C’est un phénomène actuel, la routine est devenu quelque chose de mal. Les gens n’en veulent plus, elle est répétitive, lassante, abrutissante, … Alors qu’il faudrait en effet la bannir de la vie quotidienne, elle est au contraire la bienvenue en trading. Instaurer une routine que vous respecterez à la lettre pourra faire la différence entre être gagnant ou perdant sur le long terme. Quand je parle de routine en trading, n’entendez pas que toutes les journées de trading sont les mêmes, au contraire, tous les jours il faut réfléchir et tenter de battre le marché et il est toujours différent. La routine en trading, c’est être préparé au mieux chaque jour pour ouvrir des positions dans les meilleures conditions.

1. Un bon petit déjeuner

Vous devez être bien réveillé et concentré avant d’aller sur les marchés. Si vous tradez dès le matin, prenez le temps de déjeuner, boire un thé ou un café. Ne vous ruez pas sur l’écran impatient de faire des gains en craignant de rater l’occasion de la journée. Il y a des opportunités à tout moment de la journée. Si vous rentrez du travail en fin de journée, prenez le temps de vous détendre un peu. Quand vous allez ouvrir vos graphiques, vous devez être au top !

2. Consulter les nouvelles économiques

Pratiquement tous les jours, il y a des nouvelles économiques. Certaines peuvent avoir un impact plus ou moins grand sur les marchés. Vous avez peut être déjà constaté que le prix monte ou descend en flèche sans aucun raison ? Eh bien c’est probablement le résultat d’une de ces news.
On ne peut jamais savoir comment va réagir le marché suite à ces nouvelles. Dans le doute, j’évite de trader à l’approche de celles-ci. Comment être au courant de ces nouvelles sans y passer des heures ? C’est simple, rendez-vous ici : investing.com. Utilisez les filtres pour n’afficher que les nouvelles importantes (3 têtes de taureaux), les autres ayant vraiment peu d’impact. Vous avez maintenant en un seul coup d’œil toutes les nouvelles économiques qui pourraient avoir un impact sur le marché. Passons à l’étape suivante.

3. Analyser de fond en comble le marché

Vous devez absolument connaitre votre marché. Si vous débutez, évitez de trader sur trop de marchés différents. J’analyse le marché sur tous les horizons-temps entre l’hebdo (où une bougie vaut une semaine) et le 5 minutes. De cette manière, je sais toutes les tendances de fond et si celles-ci sont convergentes, je sais exactement dans quelle direction je vais orienter mes trades. Je regarde ensuite les niveaux importants, comme les supports et les résistances ainsi que les nombres ronds sur l’échelle des prix. En plus de définir la tendance et les niveaux importants, je repère les figures techniques et les configurations de chandeliers qui pourront m’indiquer si la tendance va se poursuivre ou si le marché pourrait se retourner.

4. Créer des scénarii

J’envisage ensuite les différents scénarii possibles. Cet exercice est assez difficile au début, mais à force de manger du graphique, on commence à mieux le comprendre et on peut tenter d’”anticiper” ce que fera le prix. Au cours de la session de trading, si un scénario se produit alors je suis déjà prêt à ouvrir ma position et je n’ai pas de stress puisque la décision a été réfléchie et prise sans pression.

5. Prendre des notes qui doivent rester visibles

Notez vos différents scénarii et gardez les à vues. Cela prendra sûrement un certain temps avant qu’un des scénarios se produise et vous n’aurez plus dans la tête toute l’analyse que vous venez de faire. Retenez que ce que vous avez noté, vous l’avez fait en prenant le temps et en étant sans aucune pression. Vous pourrez donc le moment venu vous référer à vos notes pour vous rappeler ce que vous aviez décidé. En les gardant à vue, cela vous permettra aussi de ne pas entrer sur le marché à un moment où vous seriez tenté mais qui ne correspond pas à un de vos scénarii.

Pour conclure

Il est bon de mettre en place une routine avant de trader. Celle-ci a pour but de préparer tous les jours votre séance dans les meilleures conditions. Me concernant, l’instauration de cette routine a radicalement changé mes performances. De plus lorsque vous débutez, c’est une excellente de manière de vous exercer à analyser des graphiques et créer des scénarii plausibles.

Je vous invite à me poser vos questions dans les commentaires. J’y répondrai avec grand plaisir.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 5
    Partages