Nous sommes dans une époque où de plus en plus de personnes en ont marre de la routine métro-boulot-dodo. D’ailleurs si vous lisez cet article, vous faites probablement partie de ces personnes.
J’imagine donc que, comme moi, vous souhaiteriez avoir plus de temps pour vous et pour faire ce qui vous plait. Et bien entendu, tout cela en profitant d’un confort financier qui est indispensable pour vivre dans notre la société actuelle. S’il y a bien une chose qui est sure, c’est que ça ne risque pas d’arriver si vous vous contentez uniquement de votre seul salaire. La meilleure solution est de faire travailler cet argent pour qu’il vous rapporte encore plus. Je ne peux donc que vous recommander d’investir en bourse, dans l’immobilier, dans un business, … Bien entendu, on ne s’improvise pas investisseur comme ça du jours au lendemain, mais je vais vous donner 7 conseils pour développer votre mental d’investisseur.

developper son mental d'investisseur

1. Brisez vos croyances limitantes

La base de votre réussite, c’est vous ! Alors commencez par vous convaincre que vous allez réussir. Vous devez prendre conscience que vous êtes capable de faire de grandes choses, même si vous pensez le contraire car… VOUS ETES CAPABLE DE FAIRE DE GRANDES CHOSES. La plupart des investisseurs à succès sont sortis de grandes écoles de commerce, mais en cherchant un peu, on découvre que beaucoup ont réussi sans ce bagage. Comment ont-ils fait ? Eh bien, ils ont cru en eux et surtout ils sont passés à l’action.

Bien entendu, si depuis toujours vous n’avez pas confiance en vous, ce n’est pas quelque chose que vous allez acquérir comme ça, parce que vous l’avez décidé. Si tel est le cas, je ne peux que vous recommander une cure de développement personnel. Amazon regorge d’excellents livres sur le sujet et vous trouverez également du très bons contenus sur le web. Si vous avez déjà confiance en vous, renforcer cette idée ne peut que vous aider à réussir. Retenez cette image : si vous voulez construire un building de 100 étages, il faudra creuser des fondations profondes pour que celui-ci ne s’écroule pas. Vous êtes les fondations de votre réussite, plus vous voudrez bâtir quelques chose de grand, plus les fondations devront être solides. Développez donc un mental de vainqueur !

2. Développez vos connaissances

Je vais vous faire une confidence : je trade tous les jours sur les marchés boursiers et je ne gagne pas de grosses sommes mais je comprends ce que je fais. Pourtant, il y a encore quelques mois, j’étais un simple informaticien et surtout, je n’avais pas la moindre idée de comment fonctionne le trading. Vous voyez où je veux en venir ?

Il n’est jamais trop tard pour se former. Il y a des quantités de livres qui contiennent des connaissances plus que suffisantes pour commencer à investir. Il y a également bon nombre de formations sur le sujet qui sont faites pour les personnes qui n’ont aucunes connaissances dans le domaine. Il n’y a pas besoin d’avoir fait des années d’études pour acheter un immeuble ou une action. Prenez donc le temps de vous former et acquérir les connaissances et vous maitriserez petit à petit le sujet.

3. Repérez toutes les opportunités

Un investisseur est un personne qui est capable de saisir des bonnes opportunités. Investir, c’est dépenser de l’argent dans le but que celui-ci nous rapporte plus que la somme initiale. On parle de retour sur investissement.
On peut cependant appliquer cette méthode dans la vie de tous les jours, sans forcément dépenser de l’argent. Le but est de s’entrainer à saisir des bonnes opportunités, développer “l’instinct d’investisseur”. Savoir rendre service est une forme d’investissement car il est probable qu’en retour, quand vous en aurez également besoin, la personne vous aidera. Un autre bête exemple : changer de file au super marché quand une nouvelle caisse ouvre. Vous perdrez votre place dans l’actuelle mais il y a de grandes chances que vous gagniez du temps, surtout si vous arrivez premier à la nouvelle caisse.
Devenez opportuniste, repérez toutes sortes d’opportunités, même les plus petites, pour aiguiser votre mental d’investisseur.

4. Sachez différencier un bon et un mauvais investissement

Il faut savoir différencier 2 choses dans lesquelles vous investissez votre argent. Les actifs qui vont vous rapporter de l’argent, comme un immeuble à revendre ou louer, une action, … et les passifs qui vous coûtent de l’argent comme une voiture, une télévision, …

investissements actifs et passifs

Un actif va à court, moyen ou long terme vous rapporter plus que ce que vous n’aurez dépensé pour l’avoir. Il va donc petit à petit augmenter vos rentrées d’argent. A l’inverse, un passif ne vous rapportera rien. Prenez l’exemple de votre voiture ou votre smartphone : vous ne pourrez jamais le revendre plus cher que ce que vous l’avez acheté. Un bon investisseur doit donc tenter de dépenser un maximum de l’argent qui lui reste dans des actifs qui vont augmenter ses rentrées d’argent. Le but est de créer un cercle vertueux, où plus il y a de rentrées d’argents dues aux actifs, plus on a d’argent à investir dans les actifs, donc plus de rentrées d’argent, donc … Je pense que vous avez compris Smile. Apprenez donc à différencier les actifs et les passifs et investissez dans les actifs.

5. Acceptez l’échec

Les investisseurs les plus connus comme Warren Buffett, Richard Branson, Benjamin Graham, … ont déjà tous subi des échecs : des investissements qui n’ont pas marché ; des startup prometteuses qui n’ont pas décollé ; une baisse du prix de l’immobilier dans une zone qui était avant très convoitée, …
On ne peut pas toujours avoir raison, et on subit forcément des échecs plus ou moins grands. Il ne faut pas voir l’échec comme tel mais comme une occasion d’apprendre. Pourquoi avez-vous échoué ?
Comprendre les raisons de vos échecs vous permettra de ne plus faire les mêmes erreurs. Ce qui fera votre réussite sera votre capacité à ne pas baisser les bras et toujours vous relever. Il n’y a pas meilleure leçon de vie que d’apprendre de ses erreurs. Alors lancez-vous, n’ayez pas peur de faire des erreurs et quand vous en ferez, prenez le temps de faire le point et d’en comprendre la raison.

6. Rencontrez d’autres investisseurs

Un excellent moyen pour développer votre mental d’investisseur, c’est de rencontrer d’autres personnes de ce milieu. Contactez-les ou laissez leur un message sur leur site web, ou mieux encore, rendez vous à des conférences ou des salons pour en rencontrer et pouvoir discuter avec eux. Analysez et adoptez leur état d’esprit.
S’entourer d’experts permet de profiter de leur expérience, d’échanger sur des sujets qui vous intéressent et pour lesquels vous ne pouvez pas forcément discuter avec vos proches. Si vous arrivez à faire partie d’un groupe, vous serez au courant des nouvelles intéressantes. Rencontrer d’autres investisseurs vous permettra d’apprendre plus vite et d’éviter certaines erreurs de débutant. En plus de tout cela, voir des gens qui ont réussi va booster votre moral et renforcera votre détermination à réussir. Donc dès que vous en aurez l’occasion, rencontrez d’autres investisseurs.

7. Inspirez-vous des meilleurs

Rappelez-vous quand vous étiez enfant, jouant au football dans la cour de l’école. Vous et vos camardes preniez tous le nom d’un joueur vedette. Ce joueur avait de l’importance car plus il était fort, mieux vous alliez jouer ! Que diriez-vous de revenir en enfance un instant ? Quel personnage vous inspire ? A qui voudriez-vous ressembler ?

Vous en avez trouvé un ? Eh bien, lisez sa biographie s’il en a une, apprenez en un maximum sur lui. Lorsque vous aurez des décisions à prendre, demandez-vous, qu’aurait-il fait lui ? Bien que cela ait l’air enfantin, il n’y a pas d’âge pour avoir des héros. Ceux-ci vous inspirent et vous donnent envie de faire les choses bien. Alors trouvez-vous un modèle et inspirez vous de lui.

En conclusion

Voilà donc mes 7 conseils pour développer votre mental d’investisseur. Ce sont des conseils qui ne sont pas très difficiles à mettre en place et qui pourrons vraiment faire la différence. Commencez donc dès maintenant à en appliquer quelques-uns, voir même tous !

Merci d’avoir lu cet article, je vous invite à me poser vos questions dans les commentaires. J’y répondrai avec grand plaisir.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 2
    Partages