Retenez bien qu’il est impossible de savoir ce qui va arriver en bourse.
Il n’est pas loin le temps où, si le trader n’était pas présent pour retirer son argent quand le marché chutait, il risquait de tout perdre. Heureusement maintenant tout est informatisé. Fini le stress de ne pas pouvoir surveiller sa position et fini les crises de panique si l’action chute !

calculer un stop loss

 

Qu’est-ce qu’un Stop Loss ?

Le Stop Loss est la meilleure sécurité pour protéger votre capital. Il permet de limiter le montant maximum que vous pouvez perdre dans une position. Celui-ci sera calculé pour correspondre au pourcentage de votre portefeuille que vous acceptez de perdre. Si vous avez bien compris Comment gérer votre portefeuille en bourse, le Stop Loss doit correspondre à un maximum de 2% de votre capital total. Il faut par la suite que ce pourcentage corresponde à un certain nombre de pips. Si vous ne savez pas ce qu’est un pip, vous pouvez consulter l’article : Comment lire un graphique boursier.

 

Comment calculer un Stop Loss

Pour calculer un SL, vous devez connaitre :

– Le capital que vous risquez dans la position. Pour rappel, maximum 2% de votre portefeuille.
– Le nombre de pips de sécurité sur le marché que vous tradez.

Par exemple :

calculer un stop loss2

Nous sommes sur l’EURUSD en 15 minutes. Imaginons que l’on ouvre une position au temps T. La ligne du dessus représente notre point d’entrée sur le marché. Nous avons un capital total de 1000€. 1 pip vaut 1€ et nous ne voulons risquer que 1% de notre capital, soit 10€. Nous placerons donc notre SL 10 pips en-dessous de notre point d’entrée.

Dans cet exemple, c’est la manière la plus simple de calculer un Stop Loss. En général c’est mieux d’adapter celui-ci en fonction d’indicateurs ou de points-clés repérés sur les marchés, comme par exemple, des supports ou des résistances. Dans ce cas, il faut calculer le nombre de pips entre le point d’entrée et l’endroit où on veut placer le SL. Le montant de la position sera adapté au nombre de pips pour être équivalent à votre capital risqué.

 

Ne pas toucher au Stop Loss

Une fois que vous avez défini votre Stop Loss, vous ne devez plus y toucher. Au moment où vous avez décidé de le placer, la décision a (normalement) été réfléchie. Une fois la position ouverte, il se peut que le marché n’aille pas dans votre sens. Vous voyez le prix se rapprocher de plus en plus de votre SL et vous vous dites que vous êtes sûr que ça va repartir dans l’autre sens. Du coup sous le coup de la panique, vous déplacez le stop loss pour ne pas arrêter la position. Grave erreur ! Si le marché continue sur sa lancée, vous allez accroitre votre perte. Le but du stop loss est de protéger votre portefeuille. Une fois qu’il a été placé, en aucun cas il ne doit être déplacé ou pire retiré. Retenez bien qu’il est impossible de toujours gagner et quand vous perdrez, c’est le Stop Loss qui limitera la perte

Pour conclure

Vous ne devriez jamais trader sans stop loss. C’est votre filet de sécurité. Celui-ci doit être calculé en fonction de votre portefeuille et du marché sur lequel vous tradez, ou encore en fonction d’un seuil indiqué par une résistance ou un support. Son placement doit être réfléchi. Une fois la position ouverte, en aucun cas vous ne devriez le déplacer.

Je vous invite à me poser vos questions dans les commentaires. J’y répondrai avec grand plaisir.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
    Partage