Le contenu de cet article est également disponible au format audio ! Cliquez sur play pour l’écouter ou sur “Télécharger” pour l’avoir directement sur votre appareil !

Tout bon trader, s’il veut être rentable sur le long terme, doit avoir un plan de trading. La construction de celui-ci doit faire partie de sa routine. Le but du plan est de poser par écrit et sans aucune pression les décisions qui seront prises au cours de la séance de trading. Il faudra par la suite suivre strictement ce plan. C’est votre garde-fou. Que ce soit une note manuscrite sur votre bureau ou un document écrit sur votre ordinateur, vous devez absolument en avoir un et surtout le suivre. Voyons maintenant comment construire un plan de trading.

plan de trading

1. Choisir votre marché

Vous devez d’abord choisir sur quel marché vous allez trader au cours de la session. Si vous avez plusieurs marchés de prédilection, parcourez les et sélectionnez ceux sur lesquels vous pensez que vous aurez des possibilités pour ouvrir des positions. Si vous débutez, évitez de vous disperser sur trop de marchés différents. Une fois que vous aurez choisi sur quoi vous allez trader, notez-le et passez à la suite. Les points suivants devront être appliqués à tous les marchés que vous voudrez trader.

2. Analysez le marché

Vous allez devoir prendre toutes les informations que vous pouvez trouver en analysant votre marché. Vous devez le connaitre par cœur pour pouvoir envisager ce qu’il pourrait faire par la suite. Pour ce faire, vous allez définir la tendance, repérer les figures techniques, chercher les supports et les résistances qui vous semblent importants, … Notez les informations importantes qui pourront vous servir au cours de votre session.

3. Définissez votre stratégie

Vous allez maintenant devoir choisir quelle va être votre stratégie par rapport à la tendance. Allez-vous suivre la tendance, être contre celle-ci ou, si le marché en est range, trader les rebonds sur les hauts et les bas ? En fonction de votre stratégie, dans quel sens allez vous ouvrir vos position ? Allez-vous acheter ou vendre ? Notez également cette décision, elle vous évitera de lourdes pertes.

4. Comment allez-vous placer votre Stop Loss ?

Vous devez savoir comment vous allez placer votre Stop Loss. Allez-vous le placer sur un niveau important que vous avez repéré sur le graphique, ou le placer systématiquement à un certain nombre de pips ? Vous devez le savoir à l’avance car cette décision est directement liée à la gestion de votre portefeuille et au risque que vous prenez en ouvrant une position. Notez-le également car quand le moment sera venu d’ouvrir votre position, vous n’aurez pas forcément le temps de calculer le montant que vous acceptez de perdre si votre décision n’est pas bonne.

5. Quand allez-vous ouvrir une position ?

Vous allez ensuite indiquer à quel moment vous allez ouvrir une position. Plusieurs causes peuvent être envisagées :
– Au moment de la cassure d’une droite de tendance ou d’un niveau de support/résistance par une bougie.
– Au moment ou le prix fait un premier rebond (pull-back) après la cassure précédente.
– Après la validation d’une figure technique.
– Au moment d’un signal donné par un/des indicateur(s) technique(s).
– …

6. Quand allez-vous sortir de votre position ?

Il est relativement facile de savoir quand ouvrir une position, par contre, quand la fermer est plus délicat et moins souvent expliqué. Vous devez cependant indiquer dans votre plan à quel moment vous comptez fermer votre position. Comme pour l’ouverture, plusieurs causes peuvent être envisagées :
– Vous avez atteint un gain fixe de X pips qui vous convient.
– Le prix a atteint un niveau de support ou de résistance, ou encore est entré en contact avec une droite de tendance.
– Un indicateur vous a donné un signal de sortie.
– Le Stop Loss a été touché. Celui-ci peut être rapproché au fur et à mesure que le prix s’en éloigne, on parle alors d’un Stop Loss suiveur.
– …

7. Quand allez-vous arrêter de trader ?

Faire du trading est psychologiquement éprouvant. Que votre journée se passe bien ou mal, vous devez prévoir un niveau de gains ou de pertes où vous arrêterez de trader si celui-ci est atteint.
Si vous gagnez beaucoup, vous allez peut-être vous sentir invincible et vous risquez alors de tomber dans “l’over trading” ce qui aura pour conséquence à terme de vous faire perdre les gains accumulés. Pour éviter cela, définissez le pourcentage que vous souhaitez atteindre et stoppez-vous une fois que vous y êtes arrivé jusqu’à la séance suivante.
Inversément, il y aura des jours où vous allez perdre plusieurs positions d’affilée. Le risque est également de tomber dans “l’over trading” avec l’espoir de compenser la perte. Bien que l’espoir fasse vivre, il n’est pas très utile dans cette situation… Fixez-vous également un niveau de pertes maximum et arrêtez-vous de trader jusqu’à la prochaine séance si par malheur celui-ci est atteint.

Pour conclure

Si vous avez suivi les 7 étapes précédentes, vous devriez donc avoir un plan de trading plutôt complet. Je ne peux qu’insister une fois de plus sur l’importance de le faire et surtout de le suivre. C’est ce plan qui pourra peut-être faire de vous un trader rentable ! Il se peut qu’au début votre plan ne soit pas tout à fait juste, mais avec la pratique vous serez rapidement capable d’en faire un correct et fiable. N’oubliez cependant pas qu’il est impossible de prédire ce que va faire le marché et sachez que même le meilleur plan du monde pourra parfois être faux.

Merci d’avoir lu cet article, je vous invite à me poser vos questions dans les commentaires. J’y répondrai avec grand plaisir.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
    Partage