Cet article est une chronique du livre “Sylvain Duport : confidences d’un trader” écrit par Hervé ASPARRE et Sylvain DUPORT.

Sylvain Duport - Confidence d'un trader

Sylvain Duport est un trader qui a remporté les trophées Capital de la Bourse en 2004 et en 2005. Alors qu’en 2004, il avait déjà survolé les autres compétiteurs avec une performance de 3035%, il fait encore mieux en 2005 en réalisant une performance de 8406%. Concrètement, il a multiplié un capital de départ de 1000 euros par 85, entre le premier janvier 2005 et le 30 juin de cette même année.
La rédaction de ce livre a pris plus d’un an, au cours duquel, Hervé ASPARRE a suivi Sylvain pour tenter de comprendre son approche du trading et sa méthodologie. Au cours du livre, le trader tente de la manière la plus concrète possible, ainsi qu’avec des exemples détaillés d’expliquer sa façon de trader. Ceci fait de ce livre, un ouvrage extrêmement intéressant pour les traders qui possèdent un minimum d’expérience.

Qui est Sylvain DUPORT

Sylvain est né à Melun en Seine-et-Marne le 10 novembre 1978. Il a toujours eu un certain intérêt pour l’informatique ainsi que pour les logiciels de stratégie et de gestion. Comme il le reconnait lorsqu’il parle de son parcours scolaire, il n’était pas un élève brillant. Il a réussi en peinant à obtenir une maitrise en Sciences Gestion. L’année suivante il obtient son diplôme de Master Finance et Marchés des Capitaux. Selon lui, ces formations ne lui ont pas été d’une grande utilité pour son activité de trading.

Ses premiers pas en Bourse

Il a commencé à trader aux alentours de l’année 2000 et avant 2001, il avait perdu l’entièreté de son capital de départ qui représentait à l’époque 150 000 francs comprenant 80 000 francs d’économies personnelles et 70 000 francs de prêt de ses parents. Autant dire qu’il a subit une énorme désillusion. En 2001, sa mère lui prête à nouveau 50 000 francs qu’il arrivera à multiplier par 4 en peu de temps. Après ce nouveau départ, quelques semaines plus tard, il perdra à nouveau son argent… Il va, à partir de ce moment là, passer du temps à suivre le marché pour tenter de mieux le comprendre. Il finira par réinvestir 1500 euros pour “le fun”.
En juin 2002, il ne lui restera que 750 euros. C’est à ce moment là qu’il a le déclic : Ne pas se contenter d’acheter mais vendre à découvert puisque les marchés étaient baissiers. En août 2002 il avait déjà multiplié son capital par 4.

Ses premiers échecs lui ont apporté des leçons importantes : D’abord, pour devenir bon en trading, il faut de la persévérance. Il faut ensuite beaucoup d’humilité pour comprendre ses erreurs et progresser. Enfin, il faut de la patience et des heures de pratique devant les graphiques pour commencer à gagner correctement sa vie en bourse.

Son style de trading

Il se définit lui-même comme essentiellement un swing trader sur actions françaises. Il trade de manière discrétionnaire. Il suit la tendance du marché et conserve ses trades quelques jours à quelques semaines. Il observe donc constamment les marchés afin d’être dans le sens de ce qu’il considère être la tendance de fond de ceux-ci. En aucun cas il ne veux être contre la tendance des marchés.
Il préfère trader les cassures (breaks out) de sorties de range qui génèrent souvent de la volatilité. Il prête une grande attention aux volumes. Après une phase calme avec des petits volumes, une augmentation anormale de ceux-ci peut indiquer un emballement du marché.
Sylvain est également un trader discrétionnaire puisqu’il prend ses décisions lui-même, suite à ses analyses. En aucun cas il ne suit les conseils extérieurs.

Il trade en général toujours les mêmes titres. Il a ses actions favorites et il les connait parfaitement, ce qui lui donne un certain avantage. Il base ses décisions en grande partie sur l’analyse technique à laquelle il associe l’analyse fondamentale en suivant l’actualité de ses titres.

Ses indicateurs

Sylvain Duport trade principalement les figures techniques et les configurations de chandeliers. Le seul indicateur qu’il utilise en permanence, c’est les volumes. Il ajoutera de temps en temps un RSI ou un MACD à ses analyses pour tenter de repérer une divergence. Il se contente donc de tracer des droites de tendances, des supports et résistances et repère les canaux.

Comment prend-il position

Sylvain a une approche particulière puisqu’il anticipe les reprises. Ses entrées en position sont découpées en 3 :

1. Il entre avec une petite position “pour voir”, lors d’un rebond sur par exemple un support.
2. Il renforce une première fois sa position lors de la cassure du support ou de la résistance.
3. Il renforce une dernière fois lorsque son scénario est validé.

entrée Sylvain Duport

De cette façon, il est présent au plus tôt pour profiter du mouvement et limite ses pertes si son scénario est incorrect. Il a de plus la capacité de laisser aller ses gains très longtemps pour que ceux-ci lui rapportent un maximum.

Ce qu’il faut retenir

Cet article reprend les grandes lignes de la méthodologie et de l’approche de trading du Sylvain Duport. Ces informations sont tirées du livre “Sylvain Duport : Confidence d’un trader” qui est un guide bien plus complet et très bien expliqué de la façon de faire de ce génie du trading. Il est fort peu probable que quelqu’un puisse réussir à faire aussi bien que lui, mais il partage volontiers d’excellentes astuces qui pourront vous permettre de vous améliorer. Je vous recommande cependant d’avoir un minimum de connaissances à propos du trading.avant de lire ce livre.

Cliquez ici pour voir les commentaires à propos du livre

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  • 15
    Partages