Le trading en général

Graphique boursier et psychologie

On ne peut pas s’intéresser à la bourse sans prendre la peine de comprendre les graphiques des cours. Chaque action, paire de devises, indice, matière première, et j’en passe possède son graphique boursier. Celui-ci nous indique l’évolution du prix de l’actif au cours du temps, mais pas que… Dans cet article nous allons voir que graphique boursier et psychologie sont étroitement liés. J’espère pouvoir vous apporter une meilleure compréhension des graphiques.

Graphique boursier et psychologie (2)

Pourquoi les graphiques boursiers et la psychologie humaine sont étroitement liés

Les mouvements de prix sont causés par les ventes et les achats des intervenants. Bien qu’il y ait de plus en plus d’algorithmes de trading, ceux-ci ont également été créés par l’homme et réagissent donc à des niveaux ou des signaux auxquels l’être humain aurait réagi. Il ne faut donc pas voir un graphique boursier comme de simples mouvements de prix, mais plutôt comme des émotions…

Partant de cette hypothèse, il est possible d’avoir un coup d’avance sur le marché. En effet, les réactions émotionnelles sont visibles sur les graphiques. Celles-ci sont visibles grâce à des figures techniques, qu’on appelle aussi des patterns. Si on considère que les émotions humaines ne devraient pas changer dans le temps, on peut partir du principe que la plupart du temps, les marchés réagiront de la même façon suite à ces patterns…

Comprendre les mouvements de prix d’un graphique boursier

Continuation de tendance

mouvements graphique boursier

image

Mouvement 1 : Une forte hausse est en cours. Certains ont acheté au plus bas et ont amorcé le mouvement. Au cours de la hausse, des retardataires vont acheter pour ne pas rater cette super hausse.

Mouvement 2 : Prise de bénéfices. Les intervenants qui ont acheté au début de la hausse vont encaisser leurs gains. Le prix a suffisamment grimpé pour eux. Ils vont donc vendre plus ou moins d’actifs ce qui va entrainer un mouvement baissier.

Mouvement 3 : Le mouvement 2 qui précède a mis en place un mouvement correctif, qui sera plus ou moins long dans le temps. Dans cette phase, le mouvement 2 a créé un climat d’incertitude. A chaque nouveau creux, beaucoup achètent pensant que la hausse va reprendre de plus belle et à chaque nouveau sommet, les acheteurs qui ont en tête le sommet avant le mouvement 2 vont revendre leur position et encaisser les gains car, pour eux, la hausse est peut-être terminée. Cette “batailles entre les acheteurs et les vendeurs va dessiner ce qu’on appelle une consolidation.

Mouvement 4 : Enfin, après un certain temps d’incertitude, la hausse reprend. Ce mouvement 4 de sortie de consolidation est également un mouvement 1.

Retournement de tendance

mouvements graphique boursier2

image

Mouvement 1 : Une forte hausse est en cours. Certains ont acheté au plus bas et ont amorcé le mouvement. Au cours de la hausse, des retardataires vont acheter pour ne pas rater cette super hausse. On peut même voir que la courbe de la hausse est exponentielle, le prix monte de plus en plus vite.

Mouvement 2 : Prise de bénéfices. Les intervenants qui ont acheté au début de la hausse vont encaisser leurs gains. Le prix a suffisamment grimpé pour eux. Ils vont donc vendre plus ou moins d’actifs ce qui va entraîner un mouvement baissier. Contrairement à l’exemple précédent, la vente va entraîner un mouvement baissier d’une plus grande ampleur, ce qui va entraîner la panique. La chute est forte et rapide.

Mouvement 3 : Le mouvement 2 a créé la panique. Certains intervenants pensent que la chute est une opportunité d’acheter bas et faire des bénéfices. En réalité, les nouveaux sommets seront des points de vente pour ceux qui ont encore des titres et qui veulent les vendre au meilleur prix. Cette phase sera plus ou moins longue et le mouvement suivant sera baissier.

Mouvement 4 : Enfin, après un certain temps d’incertitude, la chute se poursuit, le titre est délaissé, plus personne ne veut l’acheter pour le moment.

Trader les sorties (break-out) de consolidations

Sur les graphiques, on retrouve bon nombre de figures techniques et autres patterns qui traduisent la psychologie des traders. Pour augmenter ses chances de réussite, cela vaut vraiment la peine d’être capable d’identifier les différents mouvements pour savoir de quel côté le prix est susceptible d’aller. Il faudra parfois faire preuve de beaucoup de patience avant qu’un titre ne donne un bon signal, mais l’avantage de ceci est qu’il offre un bonne probabilité de gains.

Pour les reconnaître, pas d’indicateur, on se contentera de définir les bornes des patterns grâce à des droites de tendance et des lignes de supports ou résistances. Les cassures de ces droites sont appelés des “breakout” et peuvent être le signe annonciateur de la reprise de la hausse, ou de la baisse.

Ce qu’il faut retenir

Un graphique boursier est un concentré d’interventions humaines. De la même manière qu’on peut reconnaître la joie ou la colère sur un visage, on peut reconnaitre l’emballement ou la panique sur un marché. Savoir reconnaître ces patterns donne un avantage considérable au trader. En effet, ce dernier a donc une idée du mouvement qui a le plus de probabilité d’arriver. Et au final, notre objectif en temps que trader indépendant, c’est ça,… Trader des probabilités !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 2
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.