Nous sommes à une époque où les gens vivent de plus en plus vieux et où nous sommes de plus en plus nombreux. Il semble assez évident que notre génération et les suivantes ne pourront plus vraiment compter sur la retraite proposée par l’état pour nos vieux jours. Il est temps de ne plus compter sur les gouvernements mais de nous prendre en charge directement. Dans cet article, nous allons voir que grâce à la magie des intérêts composés, il est possible de s’assurer une retraite confortable en y consacrant peu de temps.

intérets composés

Les intérêts composés, c’est quoi ?

Le principe des intérêts composés est assez simple. Les intérêts générés sur votre capital sont directement ajoutés à ce capital pour qu’ils soient intégrés lors des prochains intérêts. Pour que vous compreniez bien, jetons un œil sur le tableau ci-dessous.

intérêts composés tableau

Dans l’exemple ci-dessus, nous avons un capital de 10 000€ et une performance annuelle de 10%. Dans la colonne sans les intérêts composés, 10% du capital de départ est ajouté chaque année ; donc sur une période de 30 ans, on aura 1000€ supplémentaires chaque année et 40 000€ à la fin.
Dans la colonne avec les intérêts composés, les intérêts sont réinjectés dans le capital et les intérêts suivants leur sont appliqués également. On peut voir qu’au bout de la même période le capital obtenu est bien supérieur !

Sur un diagramme, ça donne ça :

image

On peut dire que cela saute aux yeux, le capital augmente de manière exponentielle avec les intérêts composés alors qu’il augmente de manière progressive sans.

Pour aller plus loin, je vais prendre comme exemple une retraite de 1000€ fournis par l’état, car beaucoup n’ont même pas ce montant. Si on conserve notre capital de 174 494€ cotisés après 30 ans, et qu’on garde la performance de 10% annuelle, vous aurez 17450€ d’intérêts l’année qui suit.

Si on retire les 30% d’impôts que l’état va prélever sur ces 17450, il reste 12 215€, qui correspond à une retraite de 1000€/mois. De plus, le capital de 174 494€ est conservé pour généré encore et encore des intérêts. Ajoutons à cela qu’il peut serveur de capital de secours, ce qui permet de parer à beaucoup d’imprévus. Et pour aller encore plus loin, avec ce capital, il serait également possible d’investir dans l’immobilier pour toucher des loyers qui peuvent être une autre source de revenus. En bref, si vous avez mis en place un plan d’épargne pour profiter des intérêts composés avant vos 30 ans, cela devrait vous assurer une retraite confortable.

Comment profiter des intérêts composés

Pour profiter des intérêts composés, rien de plus simple, il suffit de placer votre capital dans une épargne et de le laisser là ! En fait, si vous avez un livret A, vous en profitez déjà, sauf que le taux est tellement… dégueulasse, que vous ne risquez pas de voir votre capital augmenter. Que faire alors ?

1. Les fonds de gestions

Votre banque peut vous proposer des fonds de gestion, votre capital sera investi dans divers produits par une personne tiers et vous aurez un performance meilleure que sur un livret… ou pas. On vous dira que la performance n’est pas garantie et c’est logique. Mais vous aurez quand même plus de chance d’avoir un meilleur taux. Petit bémol, le capital étant géré par une personne tiers, la banque prendra bien entendu sa part sur la plus value. Au final avec cette solution, la performance ne sera pas forcément au rendez-vous.

2. Les ETF/trackers

Ce sont des fonds, comme dans le point 1 ! Sauf que dans ce cas-ci, ce sont des fonds qui répliquent la performance d’un indice ou d’un secteur et il n’est pas géré par une personne tiers. C’est une solution intéressante car si on regarde la croissance moyenne du CAC40, on constate un rendement moyens de 3,6%, ce qui est déjà mieux que les banques. Cependant, ce rendement moyen est fortement diminué par les krachs de 2001 et 2008. Si on regarde la performance moyenne des 1991 à 2000 :

image

En additionnant les performances de 1991 à 2000 et en divisant le tout par 10, on a un taux de croissance annuel moyen de 16,147% : pas mal hein ? En fait la performance dépend également du contexte économique et donc si vous investissez au bon moment, cela peut être très intéressant.

Un dernier chiffre pour info : la performance annuelle moyenne de ces 10 dernières années est de 4,6%

3. Investir son capital en bourse seul

Une dernière solution consiste à investir vous-même en bourse et c’est là que ça fait peur ! Et pourtant, ce n’est pas si compliqué et avec un minimum de connaissances, il y a moyen de limiter très fortement les risques ! Avez cette solution, atteindre une performance annuelle de 10% est parfaitement réalisable et pour ce faire il est possible de n’y consacrer qu’une heure par semaine, voir moins ! Bien sûr il y aura un investissement en temps à faire pour vous former un minimum, mais quelques livres à lire ou une formation à suivre seront peut-être votre meilleur investissement si cela vous permet de créer une retraite très confortable au plus vite.

Ce qu’il faut retenir

Les intérêts composés permettent de faire grossir un capital de manière exponentielle. Pour profiter de ceux-ci, c’est très simple, il suffit d’ajouter les intérêts gagnés au capital présent pour qu’ils soient additionnés pour toucher les intérêts qui suivront. Plus tôt la méthode est utilisée, plus grande sera la performance. Si vous voulez vous amuser un petit peu, je vous laisse à disposition le fichier Excel de l’exemple.

Le fichier Excel de calcul des intérêts composés

J’espère que cet article vous a plu et je vous invite à me poser vos questions dans les commentaires. J’y répondrai avec grand plaisir.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  • 23
    Partages