Le trading en général

3,5 façons de limiter les pertes en bourse

Savez-vous comment vous protéger en cas de crise ? Comment éviter de perdre le capital accumulé pendant des mois voire des années en un clin d’œil ? Lorsqu’il arrive une chute des marchés comme celle liée au coronas virus, on n’a pas le temps de réagir ! Beaucoup de personnes accusent le coup, ayant vu fondre leur portefeuille comme neige au soleil ! Comment faire pour éviter cela ? Eh bien dans cet article, nous allons voir 3,5 façons de limiter les pertes en bourse !

3.5 manières de limiter les pertes en bourse

1. Le stop Loss

Le Stop Loss est un ordre de bourse automatique qui sert à couper les pertes. Vous allez donc choisir la perte maximale que vous pouvez tolérer et placer l’ordre pour qu’il protège votre capital en vous évitant de perdre plus que ce que vous ne voudriez.

Il y a plusieurs façons de placer votre Stop Loss et je vais vous expliquer les 2 façons qui me semblent les meilleures :

Placer le Stop Loss en fonction de la perte tolérée

Vous définissez quelle partie du capital vous acceptez de perdre. Pour faire simple dans cet exemple, nous allons dire qu’on accepte de perdre 10% du capital.

Donc, si vous achetez des actions à 100€, votre stop loss sera placé à 90€. Si vous achetez des actions à 40€, votre stop loss sera placé à 36€.

Il faudra à chaque fois calculer le X% du prix de l’action pour savoir où mettre la protection. C’est une méthode simple qui peut être efficace pour de l’investissement à très long terme.

Placer le Stop Loss en fonction d’un niveau de prix

C’est pour moi la meilleure façon de placer son Stop Loss ! Vous allez le placer à un niveau de prix, comme en-dessous d’un creux, d’un support ou d’une résistance et calculer le montant que vous voulez investir à partir de ce niveau de stop. C’est pas très clair ?! C’est parti pour un exemple :

stop loss

Dans cet exemple, nous allons acheter l’action X au prix de 11€. Le Stop Loss sera placé en-dessous du dernier creux au prix de 9,5€. Je possède 10 000€ et je ne veux risquer que 1% de mon capital.

Le calcul pour savoir le nombre d’actions à acheter est : capital*(risque / 100) / (prix entrée – prix stop loss)

Ce qui donne : 10 000*(1/100) / (11-9,5) = 66,6666, c’est à dire 66 actions.

Pour résumer, si vous achetez 66 actions X au prix de 11€ avec un stop loss à 9,5€, vous perdrez maximum 100€.

2. Le breakeven

Le principe de breakeven consiste à remonter son stop loss au niveau du point d’entrée une fois que le prix a monté. Ceci permet de sortir sans pertes si le marché se retourne.

C’est bien joli en théorie mais il faut bien maîtriser cette technique ! Car si le breakeven est placé trop rapidement, il y a le risque que la position soit clôturée à cause d’un pull-back (c’est à dire que le prix revient au niveau du point d’entrée avant de monter) et que vous ratiez la hausse qui suit alors que vous aviez tout bien fait comme il fallait !

Il faut donc être un peu patient et ne pas remonter le stop loss trop tôt. Une astuce pour le remonter au bon moment, c’est d’attendre que le prix ait fait une hausse d’une valeur au moins équivalente au niveau de risque. A ce moment là vous pourrez sécuriser la position avec le breakeven.

breakeven

Si on reprend l’exemple précédent, le breakeven sera placé lorsque l’écart entre le prix et le niveau d’entrée sera le même qu’entre le point d’entrée et le stop loss. Si on reprend les valeurs précédentes :
– On attend qu’une bougie clôture au-dessus de 12,5 € pour mettre le breakeven.

3. Les prises de gains partielles

Bon, ben c’est hyper simple à comprendre : l’argent que vous avez encaissé, vous ne pouvez plus le perdre. Il peut donc être intéressant de solder une partie de la position quand le prix a déjà pas mal grimpé pour s’assurer des gains.
On peut faire autant de sortie partielle qu’on veut mais je recommande d’en faire 2 ou 3 maximum.

Par exemple, avec un découpage en 2 temps. Lorsque le prix a atteint un ratio de 1 pour 1 avec le stop loss, vous pourriez revendre la moitié de la position et laisser l’autre moitié continuer à monter… ou redescendre… mais dans ce cas, même si l’action venait à toucher votre stop loss, vous sortiriez avec une position nulle, sans pertes !

Autre manière de prise de bénéfices partielle en 3 temps :
– Lorsque le prix atteint un ratio de 1 pour 1 avec le stop loss, vous vendez 1/3 de vos actions.
– Lorsque le prix atteint un ratio de 2 pour 1 avec le stop loss, vous vendez à nouveau 1/3 de vos actions.
– Vous laissez courir les gains avec le tiers restant.

De cette façon, vous limitez grandement les pertes !

3.5 Cumuler les 3 méthodes précédentes

Le mieux, pour éviter les pertes et encaisser des gains, c’est de cumuler les 3 méthodes que nous venons de voir. La procédure est simple :

– Vous ouvrez une position avec un stop loss.
– Lorsque le prix atteint un ratio de 1 pour 1 avec le stop loss, vous vendez une partie des actions et vous mettez le breakeven.

De cette manière, vous aurez déjà réalisé des gains et vous aurez bloqué les pertes !

Ce qu’il faut retenir

Comme nous l’a démontré la crise du corona virus, on n’est jamais à l’abri d’un krach, et en plus celui-ci arrive toujours quand on ne s’y attend pas ! Il est donc primordial de sécuriser vos investissements ! Vous devez limiter les pertes en bourse au risque de voir votre capital fondre comme neige au soleil ! Dans cet article, je vous ai donné 3,5 façons pour éviter que cela arrive. Les connaissiez-vous ? Les utilisiez vous déjà ? Dites-le moi en commentaire Winking smile

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 28
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.