Le trading en général

L’impact du spread

Lorsqu’on est novice, on ne comprend pas bien comment fonctionne le “spread”, on n’y fait pas vraiment attention, pensant qu’on peut le négliger. Pourtant celui-ci est d’une importance capitale pour gagner sur le long terme ! Dans cet article, nous allons voir l’impact du spread sur la performance.

impact spread trading

Qu’est-ce que le spread ?

A l’image de la mouette qui vient “gratter” une pâte sur l’image ci-dessus, le courtier va grignoter une partie de chaque position effectuée en trading. C’est de cette manière qu’il se rémunère sur des produits comme le forex ou les CFD. Plus concrètement, le spread est la différence entre le bid (l’offre) et l’ask (la demande).

image

Sur l’image ci-dessus, le spread est de 12878,8 – 12877,6, c’est à dire 1,2. (C’est le spread actuel du DAX chez le courtier IG). Ce spread est donc la part que va prendre le courtier pour chaque contrat.

Par exemple, si j’achète 1 contrat sur le DAX, le courtier va prendre 1*1,2€, c’est à dire 1,2€ à chaque ouverture de position. Et si j’achète 10 contrats, le coutrier va donc ponctionner 10*1,2€, c’est à dire 12 euros pour chaque position ouverte.

L’impact du spread concrètement

Dans une vidéo sur ma chaine youtube, je vous ai montré une stratégie de scalping fonctionnelle. Voici le résultat de cette stratégie sans le spread :

image

image

Avec un capital de départ de 10 000€, on achète ou on vend 10 contrats à chaque signal. 10 contrats semble un nombre raisonnable par rapport au capital de départ. Ce qu’on peut voir avec cette stratégie, c’est qu’elle semble efficace pour faire croitre son capital dans le temps.

Et pourtant si on intègre le spread de 1,2€ par contrat :

image

image

Avec le spead, le résultat est complètement différent ! Le compte est brûlé en un peu plus d’un mois. La raison :

851 ordres de 10 contrats ont été passés. Par chacun de ces ordres, gagnants et perdants, nous avons payé le spread ce qui nous a couté 851*10*1,2 = 10 212€

Comment limiter l’impact du spread

On peut voir avec l’exemple ci-dessus, que même si le spread nous semble faible, son impact est significatif ! Voici donc 3 choses à faire pour éviter de perdre son compte bêtement :
– Choisir un courtier avec des spreads très faibles dans les produits que vous voulez trader.
– Limiter le nombre d’ordres passés. Pour ce faire, il faut filtrer les signaux en intégrant de l’analyse graphique (supports/résistances, droites de tendances, …) ou d’autres indicateurs.
– Trader sur des unités de temps plus grandes (1 heure, 4 heures, …). Plus on est sur une unité de temps basse, plus on est susceptible de passer des trades et donc d’être impacté par le spread. En faisant de l’intraday ou du swing trading, on passe beaucoup moins d’ordres et on cherche des gains plus grands, on est donc beaucoup moins impacté par le spread.

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 2
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.